Les accords toltèques (partie 2)

Le deuxième accord : « Quoi qu’il arrive n’en faites pas une affaire personnelle »

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Nous ne sommes pas responsables de ce que l’autre en face de nous pense, est, fait. Par contre, nous sommes responsables de ce que nous en faisons.

Seulement ce n’est pas toujours facile de ne pas prendre pour soi les réactions des autres surtout lorsqu’on a été notamment élevé en entendant « Tu n’es pas sage, c’est de ta faute si maman/papa est fatigué(e), énervé(e), etc… ». C’est alors vraiment difficile de prendre du recul par rapport à ce qu’exprime l’autre.

Là aussi comprendre le mécanisme de la communication non violente peut s’avérer salutaire et pour bien nous accompagner, nous délivrer de la parole, des actes de l’autre, le tapping peut faire des miracles.

Être enfin libérée de la culpabilité, du jugement d’autrui… Ça pourrait faire un bien fou non !?

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :